Actu J parle de la fondation Pharmadom !

Accueil / Non classé / Actu J parle de la fondation Pharmadom !

822_2014-09-10_17-50-26_SOLIDARITE-BV

Le grand rabbin de France Haïm Korsia et l’ancien ministre Bernard Debré participeront à la soirée de gala de la Fondation Pharmadom le dimanche 21 septembre à l’Espace Rachi.

Son nom ne vous dit peut-être pas grand chose, Pharmadom est pourtant l’un des acteurs phares dans le domaine du soutien aux populations vulnérables et de l’accès aux soins en  Israël. Relativement discrète dans le paysage communautaire depuis sa naissance en 2003, l’association devenue Fondation en 2012, abritée par la Fondation du Judaïsme Français, avait pour mission de « réagir face au boycott des laboratoires israéliens ». Sa première action avait été de financer une ambulance pour le MDA.
Depuis, le temps a passé et les actions se sont multipliées, précisant la personnalité de cette entité hors cadre qui a choisi la société civile. En Israël, Pharmadom s’engage pour des projets répondant à des besoins avérés et non couverts par les pouvoirs publics jusqu’à ce que d’autres prennent le relais. Elle a ainsi donné naissance au programme « Pharmatov » qui prend en charge le ticket modérateur pour les populations les plus pauvres d’Israël. Ce projet a été suivi par les caisses d’assurance maladie israéliennes. Aujourd’hui, le ticket modérateur est exonéré dès lors qu’on justifie d’un bas niveau de ressources.
Agir dans  la société civile
Autre initiative, le « Pharmadom Desert Spirit Village », un village de réhabilitation et de réinsertion sociales pour jeunes drogués situé dans le désert du Néguev, inauguré à l’époque par l’ancien président Shimon Pérès. A cela s’ajoutent les partenariats avec les hôpitaux israéliens, la proximité avec la Fondation Rashi et tout récemment, pendant l’opération « Bordure Protectrice », le financement de 10.000 fauteuils roulants pour l’hôpital Soroka.
Cette année, le projet phare de la Fondation Pharmadom, et pour lequel elle espère lever des fonds durant la soirée, est le projet Magire. « Il existe en Israël sept centres pour la petite enfance spécialisés dans le dépistage, la prévention et le traitement des troubles précoces chez l’enfant », explique Gérard Benhamou, président de la Fondation. « Notre objectif est de prendre en charge tout ce qui a trait au fonctionnement médical de ces centres au cours des trois prochaines années ».
Dimanche 21 septembre, la soirée démarrera à 18h30 avec la présentation de la Fondation et de ses projets, suivie par les interventions du grand rabbin de France Haïm Korsia et du professeur de médecine ministre Bernard Debré. A titre exceptionnel, une représentation sera donnée de la pièce de Frédéric Zeitoun « L’histoire enchantée du petit juif à roulettes ».
Archive recente
Contactez-nous

Une question ? Une proposition ? N'hésitez pas à nous écrire ici.